Barbaresques. Ne sors plus de chez toi

Un partenariat avec la MJC le Grand Cordel, dans le cadre du Festival Urbaines 2019

Visuel

Un spectacle danse, slam et vidéo
Auteur Félix Jousserand / Metteur en scène Christophe Piret
une production de la compagnie Théatre de chambre-232U et de l’association Secteur 7

La barbarie pose la question de l’étrangeté, de l’étranger, du conflit, de l’aventure, de l’assimilation. Les côtes barbaresques sont nées de la piraterie. C’est un pays tendu à l’histoire ancienne, et à la colonisation perpétuelle ; phéniciens, romains, ottomans, occidentaux…

Les barbaresques incarnent le danger, l’esclavage et la libération. Un monde connecté à la modernité, mais fermé comme une huître. L’avenir s’y joue et l’action s’y produit. Le temps est arrêté. Les pays sont mis à nu, comme les esclaves, comme les prostituées, comme la terre brûlée par les envahisseurs. La religion consacre l’unité en même temps qu’elle fait craindre la guerre civile.

La côte des barbaresques, en Algérie, est appréhendée dans ce spectacle pour ce qu’elle a toujours été : une terre de proscrits, une nation qui n’en est pas une, un verrou stratégique entre Orient et Occident, un lieu de refuge pour les occidentaux qui y accostent (colons, pieds rouges…) ou de perdition pour les populations d’Afrique en quête de migration. Cette situation particulière fait de ce pays un territoire exemplaire des tensions politiques, démographiques, économiques, religieuses, qui animent le monde contemporain.

Infos pratiques :
2 séances : jeudi 7 mars à 14h + vendredi 8 mars à 20h30
5/10 euros
Billetteries : Digitick, Réseau Fnac