Conférence IPR - Marie Gueguen

Analyse de robustesse et fiabilité des simulations numériques en cosmologie

Les astrophysiciens étudiant les conséquences du modèle Cold Dark Matter à l’échelle des galaxies s’appuient sur une méthode très proche de l’analyse de robustesse pour évaluer la fiabilité des simulations numériques dont ils extraient leurs prédictions. Je montrerai que la robustesse n’est pas une condition suffisante pour évaluer la fiabilité de ces prédictions, et que dans certains cas cette robustesse est le produit d’ artéfacts numériques que cette méthode était pourtant censée exclure. Je suggère de remplacer l’analyse de robustesse par une nouvelle méthodologie; celle des simulations cruciales; dont le but est de tester l’origine physique ou numérique des prédictions générées par les modèles simulés; et montre les avantages d’une telle méthode en cosmologie.

Une conférence proposée par l'Institur de Physique de Rennes et l'UFR Philosophie de l'Université de Rennes 1